1959... janvier...

Publié le par Tristan




1959     janvier

 

 

 

 

 

1er janvier

 

Mise en place des bantoustans.


Le gouvernement de l’Union sud-africaine promulgue le "Promotion of Bantu Self-Government Act". Cette nouvelle loi a pour but de favoriser l’autonomie des Bantoustans, régions d’Afrique du Sud uniquement réservées aux Bantous et destinées à devenir indépendantes. Elle va également supprimer, pour les non-blancs, toute possibilité de participation à la vie politique nationale, puisqu’ils jouiront désormais, en apparence, de leur propre système. Les bantoustans, s’appuyant sur le développement séparé des communautés non-blanches, visent en fait à priver les Bantous de la citoyenneté sud-africaine. Par ailleurs, les territoires attribués ne sont pas adaptés à la forte démographie de leurs habitants et sont inégalement pauvres par rapport aux terres "blanches".

 

 

1er janvier

 

Première entrée en vigueur du Marché commun, avec la première baisse effective des droits de douane dans la construction de la CEE.

 

 

2 janvier

 

Lancement de la première sonde spatiale.


Après plusieurs tentatives infructueuses autant du côté américain que du côté russe, les soviétiques sont les premiers à faire sortir un objet fabriqué par l'homme hors du champ d'attraction terrestre. La sonde spatiale Lunik 1 s'est approché à 6 000 km de la lune et a poursuivi sa route dans l'espace après avoir transmis des données scientifiques. Deux mois plus tard, la sonde américaine Pioneer effectuera le même parcours.

 

 

2 janvier

 

Fidel Castro prend le pouvoir à Cuba.

 


Les 82 guérilleros du mouvement révolutionnaire cubain "Movimiento del 26 de julio" emmenés par Fidel Castro (31 ans) prennent La Havane et libèrent Cuba de la dictature de Fulgencio Batista. Fidel Castro prend les rênes du pouvoir et ses compagnons d'armes, Ernesto "Che" Guevara et Camilo Cienfuegos appellent à la grève générale. Batista et sa famille ont quitté le pays la veille pour se réfugier en République Dominicaine sous la protection d'un autre dictateur, Rafael Leonidas Trujillo.

 

 

2 janvier

 

Naissance de Bernard Thibault, syndicaliste français CGT.

 

 

3 janvier

 

L'Alaska devient le 49e état des États-Unis.

 

 

3 janvier

 

Présentation du premier photocopieur commercial par Xerox, le Xerox 914.

 

 

3 janvier

 

Naissance de Fyodor Yurchikhin, cosmonaute russe.

 

 

Du 4 au 7 janvier

 

« Journée des martyrs ». Émeutes sanglantes à Léopoldville au Congo belge. Elles entraînent la formation d’une commission d’enquête et l’affirmation du roi Baudouin Ier de Belgique qu’il conduirait le pays à l’indépendance (13 janvier). Déclaration de l’état d’urgence. L’ABAKO entre dans la clandestinité.

 

 

6 janvier

 

ATT annonce sa capacité à développer un missile, du nom de « Nike Zeus », capable de détruire les missiles balistiques intercontintentaux ennemis.

 

 

6 janvier

 

L’instruction est obligatoire en France jusqu’à 16 ans.


Les enfants devront dorénavant suivre une scolarité jusqu’à l’âge de 16 ans. Depuis la loi Jules Ferry du 28 mars 1882, l'instruction était obligatoire pour tous les enfants de 6 à 13 ans. En 1936, la limite d'âge avait même été portée à 14 ans. Cette décision contribuera au développement de l'enseignement secondaire et à la création des collèges. La scolarisation des enfants en école maternelle avant 3 ans est, elle, facultative.

 

 

7 janvier

 

Les États-Unis reconnaissent le gouvernement de Fidel Castro à Cuba.

 

 

7 janvier

 

Portugal : Le général Humberto Delgado est exclu de l’armée et interdit de sortie du territoire. Prenant de court ses accusateurs, Il se réfugie à l’ambassade du Brésil et demande l’asile politique, qu’il obtient.

 

 

7 janvier

 

Naissance de Marie Desplechin journaliste et écrivain française.

 

 

8 janvier

 

Charles de Gaulle devient officiellement, à 68 ans, le premier président de la Cinquième République française pour sept années.

 

 

9 janvier

 

Première de "Cinq colonnes à la une".


L'homme de presse français Pierre Lazareff lance le tout premier magazine d'informations télévisées, "Cinq colonnes à la une". Présentée par le trio Pierre Desgraupes, Pierre Dumayet et Igor Barrère, le premier vendredi de chaque mois sur l'unique chaîne de la RTF, l'émission cessera d'être diffusée peu après les évènements de mai 1968, après 103 numéros.

 

 

 

9 janvier

 

Michel Debré  nommé Premier ministre (jusqu’en avril 1962). André Malraux nommé ministre des Affaires culturelles.

 

 

9 janvier

 

Naissance de Rigoberta Menchú Tum, écrivain Guatémaltèque, Lauréate du Prix Nobel de la Paix 1992.

 

 

9 janvier

 

La grève des réalisateurs de Radio-Canada, commencée en décembre, se poursuit. Le gouvernement fédéral refuse d'intervenir dans le conflit.

 

 

10 janvier

 

Refus occidental du nouveau statut de Berlin proposé par le premier ministre soviétique Nikita Khrouchtchev.

 

 

10 janvier

 

Un article du Monde marque le début de l'affaire des ballets roses.

 

 

11 janvier

 

Des retombées de particules radioactives en provenance des essais nucléaires soviétiques de l’Arctique ont été détectées en Suisse.

 

 

13 janvier

 

Déclaration du gouvernement belge annonçant l'intention de réaliser rapidement l'indépendance du Congo unitaire. 

 

 

15 au 19 janvier

 

33ème  congrès du parti socialiste italien à Naples. Le courant « autonomiste » de Pietro Nenni est majoritaire.   [

 

 

17 janvier

 

44 représentants du Dahomey, de la Haute-Volta, du Sénégal et du Soudan français votent la Constitution de la Fédération du Mali.

L’Assemblée soudanaise ratifie la Constitution fédérale à l’unanimité. La Haute-Volta rejette la Fédération à la suite d’un référendum (mars). Au Dahomey, de violents incidents éclatent à Porto-Novo près de l’assemblée nationale que les opposants à la Fédération du Mali tentent d’investir, faisant une quinzaine de blessés (février). Le Premier Ministre Sourou Migan Apithy, s’oppose à la Fédération dans les termes proposés et constitue le parti républicain du Dahomey (PRD), qui se déclare prêt à envisager une nouvelle formule d’association avec le Mali. Les fédéralistes dahoméens sont vaincus aux législatives en avril. Le président de l’Assemblée nationale de Mauritanie, Sidi el Moktar Ndiaye, esquisse un rapprochement avec la Fédération du Mali en janvier, mais le projet avorte.

 

 

21 janvier

 

Mort de Cecil B. De Mille, cinéaste américain (né en 1881).

 

 

22 janvier

 

Naissance de Linda Blair, actrice américaine (L’exorciste)

 

 

22 janvier

 

Mort de Mike Hawthorn, 29 ans, pilote de course automobile anglais, champion du monde de Formule 1 en 1958. (Né le 10 avril 1929).

 

 

23 janvier

 

Présentation de ERMA, la première méthode électronique d’enregistrement des lignes comptable aux États-Unis. Un scanner est capable de lire les numéros de compte préimprimés à l’encre magnétique.

 

 

23 janvier

 

Naissance de Didier Bourdon, humoriste et acteur français membre du trio comique Les Inconnus.

 

 

24 janvier

 

Naissance de  Nastassja Kinski, actrice allemande.

 

 

25 janvier

 

Le pape Jean XXIII annonce la convocation d'un concile œcuménique, le premier depuis 1870 (Vatican II).

 

 

29 janvier

 

Ouverture du premier service de liaison aérienne commerciale avec des avions à réaction à travers les États-Unis par American Airlines avec des Boeing 707.

 

 

31 janvier

 

Mort de Joseph Merlot, homme politique belge francophone (né le 14 septembre 1886).  

 

 

 

 

 

A suivre…

 

 

 

 

« La réussite, pour un homme, c'est d'être parvenu a gagner plus d'argent que sa femme n'a pu en dépenser »

 

Sacha Guitry

 

 

 

 

Publié dans cette année là

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christiane 08/10/2008 11:55

...je croyais que les particules et nuages radioactifs s'arrêtaient aux frontières ?( rires)Bisouilles

Tristan 08/10/2008 22:51


Ah toi aussi ?.... On sea au moins deux donc !.... Rires.. Grosse bise


Nettoue 08/10/2008 09:47

Le génèral de Gaule, Sacha Guitry, Pierre lazareff, pour moi ? ah! Oui, je ptrnds Malraux , pour un passage trés méprisant envers les femmes dans un de ses livres, je l'ai totalement rejété.. tout génis, dit-on qu'il fut, pour moi, il n'a éta qu'un phallocrate borné           Bisous comme tout, de Nettoue

Tristan 08/10/2008 10:35


Bonjour chère Nettoue... Ben dis donc toi... quand tu aimes : tu aimes ! Mais quand tu n'aimes pas... Je n'aimerais pas être Malraux... Je te rassure, j'en suis loin... Et reste zen... Mais
tes avis sont importants et montre  tes choix... que j'apprécie.. Je t'embrasse...