Conseils à ne pas suivre...

Publié le par Tristan




« Conseils aux chefs de la part de leurs subalternes

 

1/ Ne me donnez jamais de travail le matin, attendez 16 heures et apportez-le moi seulement à ce moment-là. La pression d'une échéance serrée est rafraîchissante pour moi.

2/ Si le travail à faire est urgent, courrez dans mon bureau toutes les dix minutes pour m'interrompre et me demander comment ça avance. Ceci m'aide beaucoup. Ou encore mieux, restez debout derrière moi à regarder ce que je fais et n'hésitez pas à me donner des conseils sur la façon de procéder.

3/ Lorsque vous partez, n'avisez personne et ne dites jamais où vous allez, ceci me donne la chance d'être créatif lorsqu'on me demande où vous êtes.

4/ Si j'ai les mains pleines de papiers, de boites ou de fournitures, ne m'ouvrez pas la porte. Je dois apprendre à fonctionner sans mes mains au cas ou je deviendrais paraplégique.

5/ Si vous me donnez plusieurs choses à faire, vous n'avez pas besoin de me dire laquelle est prioritaire. Je fais de la télépathie !

6/ Faites de votre mieux pour que je sois obligé de travailler tard le soir. J'adore mon bureau et je n'ai vraiment rien d'autre à faire et nulle part ailleurs où aller. Je n'ai rien ni personne dans ma vie en dehors de mon travail.

7/ Si je fais du bon travail et que vous êtes satisfait, surtout gardez ça secret. Si ça se savait, je pourrais avoir une promotion... Je ne pourrais pas supporter de travailler pour quelqu'un d'autre que vous.

8/ Si je fais une erreur ou quelque chose que vous n'aimez pas, dîtes-le à tout le monde. J'aime être le sujet de conversation. Le fait de me faire parler de mon erreur à tout le monde m'aide à m'améliorer.

9/ Si un travail nécessite des instructions particulières, ne me les écrivez pas. En fait, attendez jusqu'à la toute dernière minute pour me les donner. Il ne faudrait surtout pas m'emmêler ou me retarder avec des informations utiles.

10/ Ne me présentez pas aux gens qui sont avec vous. Je n'ai aucun droit de savoir quoi que ce soit. Plus tard, lorsque vous me parlerez d'eux, je saurai immédiatement de qui vous parlerez grâce à mon incroyable capacité de déduction.

11/ Dans la hiérarchie de l'entreprise, considérez-moi comme le plancton.

12/ Ne soyez gentil avec moi que lorsque le travail que je fais pourrait vraiment changer votre vie professionnelle et vous envoyer en enfer en cas de pépins.

13/ Attendez mon évaluation annuelle pour me dire ce que mes objectifs auraient dû être. Donnez-moi une note médiocre pour ma performance et augmentez mon salaire légèrement, à peine pour couvrir l'augmentation du coût de la vie. Je ne suis pas ici pour l'argent, de toute façon... »

 

 

 

Merci Kri

 

 

 

   

 

Publié dans Billets d'humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isabelle Corradini 15/07/2009 07:37

c'est toujours l'employé qui l'a dans le baba, oh, il a l'habitude ! Bonne semaine, Isabelle.

Tristan 15/07/2009 10:35



Les ouvriers pourraient un jour s'occuper du "baba" des patrons... Bonne journée pour toi et bisou Isabelle



carole 14/07/2009 22:03

bonne soirée éric

Tristan 14/07/2009 22:55


Que te doit joyeuse et douce mla tienne Carole...


harmonie37 14/07/2009 21:40

Hum, tu aime la pression, dirait on ?C'est bien mon petit !Bisous

Tristan 14/07/2009 22:54


Comme tu peux voir !... rires...

Bisou ma petite !... clin d'oeil...


~~Kri~~ 14/07/2009 20:59

Belle soirée!!

Tristan 14/07/2009 22:52


Merci ma chère Kri ta fête nationale pour mardi prochain donc le 21 juillet.... Gros bisou pour toi


Nettoue 14/07/2009 18:14

Fatigué d'une nuit à danser mon ami Eric ? Ah, se n'est la fête nationale qu'une fois l'an, c'est vrai !Je t'embrasseNettoue

Tristan 14/07/2009 22:50


Fatigué certes ! mais pas à cause de la danse (je danse comme une contrebasse)... à cause de la jeunesse folle de mes hôtes... si gentils tous... mille bisous